Mes trois secrets pour vivre l’instant présent

Tout le monde en parle. Ça se passe ici et maintenant. Et beaucoup diront : « je sais, je sais ! Mais concrètement, je fais comment ? »

Entre le boulot, les courses, le ménage, le linge, les rangements et j’en passe ; on fait comment sans baguette magique ?

Vivre le moment présent : mode d’emploi

1) Faire une chose à la fois et la faire bien

Oui, je sais ! J’enfonce des portes ouvertes. Et pourtant, on a beau le savoir, on finit souvent par tomber dans le piège d’essayer de faire tout à la fois.

Le focus est pourtant le secret des success stories. De Bill Gates à Steve Jobs en passant par Jeff Walker et tant d’autres, quand on leur pose la question du secret de leur réussite, ils répondent tous d’une seule voix : FOCUS. De un. Super important.

De deux, faire une chose à la fois procure un sentiment de plénitude garanti une fois le job ter-mi-né ! Et la cerise sur le gâteau, c’est qu’on va être boosté à faire ensuite toutes les petites choses que personne n’aime faire mais que l’on doit faire et que l’on ne fait pas et qui finissent par nous asphyxier. C’est l’effet domino et tout ça grâce à l’hormone du bonheur qui nous submerge juste parce qu’on a terminé ce que l’on a commencé !

2) Marcher en pleine conscience

C’est très simple à faire. On se concentre mentalement sur le mouvement de nos pieds qui se posent l’un après l’autre sur le sol en se connectant chaque fois à notre ressenti. 

D’abord le talon puis la voûte plantaire et terminer par les doigts de pieds en laissant au pied le temps de se connecter physiquement et mentalement à la terre avant de continuer notre marche en pleine conscience.

Très vite vous constaterez que votre rythme ralentit, votre poitrine s’ouvre, vos épaules se redressent, votre regard quitte le sol. Et miraculeusement, vous prenez conscience de ce qui vous entoure. Vous redevenez un enfant. Les arbres, les oiseaux, les façades des maisons… Tout est beau. Vous perdez la notion du temps. Vous vous déconnectez inconsciemment du regard des autres. Ils sont juste là comme tout le reste. Vous êtes là et vous occupez votre espace et on vous cède naturellement le passage.

3) Chanter & jouer de la musique

Je me suis inscrite à l’académie de musique cette année. C’est ma première année. Je n’avais jamais fait de solfège auparavant. C’est Mélanie, une collègue musicologue, qui se formait parallèlement à la musicothérapie qui m’avait recommandé la musique pour guérir. Je souffrais de candidose.

Vu mon âge, j’avais pas trop envie de me lancer dans des cours de piano ou de guitare. J’avais comme l’impression que c’était mission impossible. C’est là qu’elle me parle de chant : ta voix, dit-elle, c’est l’instrument de musique par excellence.

Et c’est tellement vrai. J’adore ! Enfin un cours du soir qui me fait du bien. Moi qui était toujours dans le ‘faire, faire, faire’. Quand je sors du cours de solfège, c’est comme si le temps s’était arrêté. J’ai juste envie de prendre le temps et je rentre souvent à pieds en chantonnant. Que du bonheur !

Je voudrais terminer par un hommage à Mélanie. Je parle d’elle au passé parce qu’elle n’est plus là. Elle est partie à 29 ans, victime de l’attentat dans le métro de Malbeek. J’en touche un mot parce que ça vie a été courte certes mais si une chose est certaine, c’est qu’elle a profité de chaque instant. Elle vivait sa passion et de sa passion et c’est tout ce que j’ai envie de garder comme souvenir.

Belle leçon de vie…

Orange Autumn Pathway and Quote Fall Instagram Post (1)

Et vous, quelle est votre secret pour vous mettre en mode PAUSE ?

Fatiha Elbaj – Coach-Mentor en développement personnel
wow.women.coaching@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *