Deux clés pour booster ta confiance en public

L’erreur la plus fréquente quand on prend la parole en public est de saouler l’audience avec des “moi je, et j’ai fait ceci, et j’ai fait cela”.

Parce que le client se fiche royalement de ton pedigree.

Et oui! Ce n’est pas de TOI dont il a envie d’entendre parler mais de LUI, de SON problème et de TA solution. Et ce n’est que si ton histoire résonne avec la sienne que ça va cliquer entre vous.

Mais revenons aux moi-je. Que cachent-t-ils ? Un besoin de légitimité sans doute. Le besoin d’être reconnu ou que sais-je encore ?

Ce qui est certain c’est que le monde qui nous entoure est juste le reflet de notre monde intérieur. Et il ne te validera que quand tu te seras toi-même validé. Ce qui veut dire que si tu ne crois pas en ce que tu dis, cela va sonner faux et personne ne sera dupe. A commencer par toi!

Alors de quoi as-tu peur ?

Cerato Cerato – La fleur de la confiance en soi

Et la réponse t’appartient mais sache que nommer, reconnaître et accepter cette peur est l’étape incontournable avant de commencer le travail de nettoyage émotionnel.

Pour en savoir plus sur nos peurs et notre fonctionnement inconscient, je t’invite à lire mon article « Comment arrêter de reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même » en cliquant sur le lien bleu.

Et pour COMMENCER le travail de nettoyage émotionnel, tu pourrais tester l’élixir floral Cerato que le Dr Bach a choisi pour renforcer la confiance en soi.

Si tu veux en savoir plus à ce sujet, laisse-moi ta question dans les commentaires ET rejoins-moi sur Facebook lors de ma prochaine “PAUSE-Café” pour en parler.

Comment te présenter en moins de 1 min ?

Passons à la solution pratique. Parce qu’il y a effectivement 2 aspects au problème. La peur inconsciente et puis le côté pratico-pratique. Et je reconnais que l’exercice n’est pas simple.

Comment construire un scénario pour pouvoir se raconter en moins d’une minute pour captiver l’audience et créer un moment WAOW ?

Et voici la formule magique, le sésame de toutes tes prochaines séances de networking :

“J’aide – DECRIS TA CLIENTE IDEALE – qui lutte contre – NOMME SON PROBLEME – à – DECRIS LE RESULTAT / LA TRANSFORMATION”.

Alors la formule est simple mais elle mérite de s’y attarder un peu plus et de zoomer sur chaque partie:

  • Qui est ta cliente idéale ?
  • Quels sont ses problèmes ?
  • Qui veut-elle devenir ?

Ce sont des questions essentielles à te poser avant de te lancer tête baissée dans ton business.

Intéressée d’en savoir plus ? J’en parlerai plus en détail lors de ma prochaine “PAUSE-Café”. Laisse-moi ton email pour recevoir ton invitation.

A très vite,

Peur de parler en public ?

As-tu peur de prendre la parole en public, de Facebook, de publier une vidéo sur youtube, de faire du networking … peur de sortir de l’ombre, peur de briller ?

Qui n’a pas eu peur de passer devant la classe pour présenter son élocution. Je souris en y repensant mais ça n’a pas toujours été le cas.

Et pour certains d’entre nous, l’exercice continue à être un supplice à différents degrés. Que l’on soit employé, manager ou solo-entrepreneur, nous sommes tous un jour amenés à devoir sortir de l’ombre et à montrer ce que l’on a dans le ventre !

Mais comment faire bonne impression quand on est tétanisé par la peur d’être jugé, par la peur de devoir être à la hauteur des espérances de sa hiérarchie ou de ses clients.

Conseils pour sortir de l’ombre

Il y a certes des stratégies qui permettent de nous préparer et je parle ici des listes de conseils à la mode du style « 5 conseils pour réussir sa prise de parole en public »…

Et cette préparation est un MUST. Aucun doute là-dessus !

Je vais d’ailleurs publier d’autres articles où je reviendrai sur ces stratégies qui doivent être mises en place pour réussir sa prise de parole en public.

Mais est-ce suffisant ? Est-ce là la réponse aux angoisses et blocages? Est-ce la réponse à la petite voix qui me souffle à l’oreille que je vais me faire lyncher en public, que je vais me faire ridiculiser ou que sais-je encore ? Parce qu’elle est fortiche la petite voix pour nous casser !

Et la réponse est tout simplement non.

De quoi parle-t-on ?

Je parle ici de peurs inconscientes qui vont nous saboter quel que soit notre niveau de préparation.

Parce qu’on n’est pas sur le même mode. La peur inconsciente vient réveiller une mémoire douloureuse qui va nous faire basculer en mode survie. On n’est juste plus nous-même. On devient une autre personne. Plus moyen d’agir et de penser en conscience.

Et on va commencer à transpirer, rougir, balbutier ou être simplement mal à l’aise et demander au ciel d’en finir le plus rapidement possible.

Pour en savoir plus sur notre fonctionnement inconscient, je t’invite à lire mon article « Comment arrêter de reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même » en cliquant sur le lien bleu et laisser la magie opérer.

Je suis timide mais je me soigne

Mimulus Le Mimulus – La fleur des timides

Aucune stratégie ou conseil au monde ne pourra te libérer de cette peur. Aucune. C’est sur la peur que le travail doit se faire.

Et pour commencer le travail de nettoyage émotionnel, je t’invite à tester l’élixir floral que le Dr Bach a choisi pour vaincre la timidité : le Mimulus. C’est un des remèdes de base pour soulager la peur.

Mais attention ce n’est pas le seul. Le travail des fleurs est subtil et si tu veux aller plus loin et en tirer le meilleur, rejoins-moi sur Facebook lors de ma prochaine “PAUSE-Café” pour en parler.

Il suffit de me laisser ton email pour recevoir ton invitation et mes PROMOS (possibilité de participation au GROUPE PILOTE de mon programme MES BLOCAGES INCONSCIENTS – Plus de détails lors de notre prochaine PAUSE-Café).

C’est Marianne Williamson qui dit que «Notre peur la plus profonde n’est pas d’être inadéquats, notre peur la plus profonde est d’être puissants au-delà de toute limite. C’est notre lumière, pas notre part d’ombre, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons, qui suis-je pour oser être brillant, magnifique, talentueux, fabuleux? Mais en fait, qui suis-je pour ne pas l’être?»

Extrait du livre « A Return to Love: Reflections on the Principles of a Course in Miracles »

L’auto-sabotage & l’écriture automatique

L'écriture automatique

La fin de l’année approche à grands pas et le moment des bilans aussi. Et que dire? 

Même si je sais en mon for intérieur que j’ai eu quelques succès; comme chaque année, j’ai encore et toujours ce goût de trop peu.

Parce qu’au fond, quelles étaient mes bonnes résolutions pour cette année ? J’ai beau me creuser la tête, je n’arrive même pas à m’en rappeler ! La liste devait être longue. Très mauvaise stratégie.

Mon astuce pour enfin appliquer mes bonnes résolutions

Alors pour éviter de démarrer la nouvelle année avec les mêmes promesses vite oubliées, j’ai décidé de changer de stratégie. Et cette fois-ci, je me suis fait la promesse de m’en tenir à une seule résolution: celle de toujours passer à l’action.

Je trouve que c’est un bon début.

Bon c’est bien beau tout cela, me diras-tu, mais comment je fais pour passer à l’action et pourquoi je procrastine ? Questions bien légitimes, n’est-ce pas ? Et ça tombe bien parce que je réponds à ces questions dans mon article « Comment cesser de reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ? ». Il suffit de cliquer sur le lien pour t’y plonger.

Maintenant que tu sais pourquoi et comment tu peux sortir de la procrastination, parlons plus en détails d’un de mes outils préférés pour venir à bout de l’auto-sabotage.

L’écriture automatique

C’est très simple comme outil et c’est pour cela que je l’aime.

Il suffit de déposer ton ressenti par écrit.

Autrement dit, dès que tu es traversé par une émotion, tu la laisses s’exprimer librement sur le papier. On n’est pas là pour faire des belles phrases. On se fiche des fôtes d’orthographe. On lâche tout : colère, gros mots, insultes, tristesse, qu’importe. On dépose tout. C’est l’émotion qui parle, pas toi.

C’est simple, non ?

Ah oui, j’oubliais ! Réserve-toi un moment le matin au réveil pour écrire tes émotions. Et pour les lève-tôt, +/- 4 heures du matin est le moment idéal pour être inspiré. Oui je sais, un challenge pour certains! En fait, c’est entre 2h et 6h du matin que ça se passe. A toi de trouver ton créneau.

Et si ça ne te semble pas très catholique ou trop simple pour être vrai, sois un bon septique et teste. Ça ne coûte rien!

Ma boîte à outils pour venir à bout de l’auto-sabotage

L’écriture automatique est mon chouchou. Pourquoi ?

Elle est simple, à la portée de tous et surtout parce qu’elle permet de lâcher tout ce qu’on a sur le cœur qu’on n’a pas toujours envie de partager en faisant le ménage dans notre petit jardin secret.

Mais est-ce suffisant pour se libérer de tous nos blocages inconscients? Pour certains, la réponse sera oui et pour d’autres, plutôt non.

Alors si tu te reconnais dans la 2ème catégorie, j’ai un deuxième outil qu’on appelle l’EFT; la technique de libération émotionnelle. Egalement très simple à utiliser et aussi puissante que l’écriture. Pour en savoir plus, je t’invite à lire mon article « L’EFT, c’est quoi au juste ? » en cliquant sur ce lien.

Et pour les plus coriaces d’entre vous, c’est le travail subtil des élixirs floraux qui va prendre le relais. J’en parlerai plus en détails dans un prochain article.

Même pas peur !

On a tous envie de vivre la vie de nos rêves mais entre le rêve et la réalité, notre part d’ombre reste en travers de notre chemin bien malgré nous. Elle fait bien sûr partie de nous, ça ne fait pas de doute. Le problème c’est quand elle décide de nous protéger contre un danger qui n’existe pas ou qui n’existe plus.

Et pour couronner le tout, personne n’a envie d’affronter ce côté de notre personnalité: “Moi, même pas peur !”, “Même pas mal !”.

Le déni est là, en renfort, pour nous protéger et va nous empêcher d’avancer et de passer à l’action. C’est une des stratégies hyper puissantes de notre inconscient pour nous faire accepter l’inacceptable et nous permettre de continuer à vivre en faisant … avec.

J’aime l’argent, moi non plus

Autre scénario possible.

Notre inconscient nous laissera agir puis un jour sans que l’on sache comment BING nous ramener à la case départ pour la simple et bonne raison que les fantômes sont toujours là.

Il suffit d’observer les ups & downs de certains millionnaires aux origines modestes ou le parcours souvent dramatique de beaucoup de gagnants des grandes loteries ou de certains artistes qui font rêver la plupart d’entre nous.

YAPUKA passer à l’action

Alors es-tu prêt à donner une chance à ton rêve ? Es-tu prêt à travailler sur tes blocages inconscients ? Es-tu prêt à clarifier ton idée de la liberté financière ? Vouloir l’argent sans savoir ce que l’on veut en faire est vain. Commençons donc par le commencement, ton rêve. Quel est ton rêve ?

Tout est possible; encore faut-il s’autoriser à rêver et à y croire. C’est le voyage que je te propose dans mes ateliers. Tous les outils sont mis à l’honneur et le but est de se les approprier. Alors inscris-toi sans tarder!

J’espère t’avoir inspiré la plus belle résolution que tu puisses prendre pour la nouvelle année. Et sinon, j’aimerais que tu me fasses connaître ta bonne résolution et surtout TON RÊVE dans les commentaires ci-dessous.

PS : Je participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur organisé par Olivier Roland. Je te recommande la lecture de l’article qui parle du Journaling. Intéressant ! Ceci dit, si tu aimes MON article, pense à cliquer ici pour voter pour moi!

D’ici-là, je te souhaite une nouvelle année inspirante et riche de belles rencontres.

L’EFT, c’est quoi au juste ?

C’est l’histoire de Mary. Mary souffrait d’une phobie, une peur terrible de l’eau. A la seule pensée de s’en approcher, son ventre se nouait à lui faire mal.

Elle s’en alla consulté le docteur Roger Callahan, psychologue cognitiviste et hypno thérapeute, spécialisé dans le domaine des phobies mais rien n’y fît. Il avait tout essayé avec elle. Ça ne marchait pas !

Faute de n’avoir pu la libérer de sa phobie, il essaya de soulager au moins sa douleur. Il avait étudié les méridiens chinois et savait que tapoter sous l’œil, la zone du méridien de l’estomac, pouvait générer un soulagement.

Au cours d’une séance, il lui demanda donc de penser à sa douleur dans le ventre tout en tapotant les points situés sous les yeux. Et à sa grande surprise, non seulement la douleur disparut mais la phobie aussi ! La TFT, ou Thought Field Therapy en français Thérapie du Champ Mental, était née. C’était les années 80.

C’est dans le courant des années 90, que Gary Craig, un de ses élèves, va développer une version simplifiée de la méthode : l’Emotional Freedom Technique, la Technique de Libération Emotionnelle que tout le monde connait sous le nom d’EFT, enfin presque tout le monde !

 Ma rencontre avec l’EFT

Si tu as déjà assisté à une séance d’EFT, tu as dû remarquer qu’on se tapote le visage et le corps en répétant des phrases types. Bizarre et plutôt déroutant, n’est-ce pas ?

En ce qui me concerne, la première fois que j’ai assisté à une séance de tapping, j’étais très perplexe. Pour une cartésienne comme moi, bloquée dans son mental, la loi d’attraction, l’EFT et tout le reste, c’était du chinois et complètement wop-woo. Résultat, beaucoup de résistance!

Je me sentais beaucoup plus à l’aise avec les élixirs floraux. C’est d’ailleurs par là que j’ai commencé le travail sur mes blessures émotionnelles. Pourquoi les fleurs me parlaient plus que l’EFT, je serais incapable de te le dire. 

J’ai pourtant fini par me laisser convaincre de tester la méthode EFT et à ma grande surprise, ça marchait ! J’ai véritablement été bluffée ! Depuis lors, l’EFT fait partie de mon quotidien. Jamais une journée sans mon tapping ! Enfin presque…

Pourquoi ? Sans rentrer trop dans les détails, (j’aurai l’occasion de revenir là-dessus dans d’autres articles) l’EFT m’a fait prendre conscience de mon fonctionnement et des erreurs que je répétait en mode robot. J’ai aussi mesuré la puissance de l’outil pour me libérer de mon passé douloureux, de ma colère et de ma tristesse.

J’utilise à présent les 2 outils dans ma pratique : les élixirs floraux et l’EFT. J’ai un 3ème à partager mais je le réserve pour un prochain article Clignement d'œil

Sois un bon septique !

L’outil est à la fois simple et puissant, puisqu’il suffit de stimuler des points d’acupuncture tout en exprimant ton ressenti pour te permettre de libérer tes émotions refoulées.

Alors si tu ressens le moindre blocage dans ta vie, l’impression que ton histoire se répète, sois un bon septique, teste la méthode et fais-toi ta propre opinion. Mary a pu se défaire de sa phobie de l’eau. Pourquoi pas toi ?

Si malgré tout, tu te poses encore des questions ou si tu veux en savoir plus, je te propose ma prochaine rencontre PAUSE-Café pour en parler.

Laisse-moi ton email pour recevoir ton invitation et mes PROMOS (Possibilité de participation au GROUPE PILOTE de mon programme MES BLOCAGES INCONSCIENTS – Plus de détails lors de notre prochaine PAUSE-Café).

A toi de jouer & lumineuse journée,

Emotions 2 

Fatiha Elbaj – Coach-Mentor en développement personnel
wow.women.coaching@gmail.com

Comment cesser de reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même ?

Commençons par définir le problème

Et pour cela rien de tel que de se poser des questions ; bonnes ou mauvaises, peu importe. C’est Albert Einstein  qui disait : “Pose ta question, tu seras idiot une seconde. Ne la pose pas, tu seras idiot toute ta vie”.

Moralité : quoique l’on fasse, on est destiné à être idiot. Autant faire partie de la catégorie des idiots qui posent des questions.

Alors allons-y tous ensemble à commencer par toi. Pose-moi toutes tes questions dans les commentaires ci-dessous ou lors de ma prochaine PAUSE-Café (plus de détails ci-dessous). 

En attendant, je décide d’ouvrir le bal en te livrant un échantillon de ce qui me vient à l’esprit.

Pourquoi nos belles promesses sont très rapidement reléguées aux oubliettes ? Pourquoi reporte-t-on à demain ce que l’on peut faire le jour même ? Pourquoi nous mettons-nous en travers de notre propre chemin ? Pourquoi sommes-nous notre pire ennemi ?

Pourquoi l’auto-sabotage ?

Et pour y répondre, je t’invite à faire un petit tour du côté de notre cerveau.

Pour faire simple, c’est comme si nous étions 2 en 1. Deux cerveaux en un. Je m’explique.

Il y a notre mental, le moi rationnel et logique. C’est celui qui prend la décision de changer : d’arrêter de fumer, de maigrir, de s’inscrire à la salle de sport, de passer plus de temps avec sa famille ou de doubler son chiffre d’affaires. Et pourquoi pas ?

Il prend de belles décisions et il y croit. Tu l’auras compris, c’est notre égo. Autant dire que ça rigole pas avec lui. C’est celui qui nous fait dire : yaka, yapuka, yavèka, yavèkapa, tapuka … Et je te laisse imaginer ce que cela donne quand 2 égos se rencontrent ! 

Le big boss

Et puis il y a l’inconscient. C’est notre petite voix intérieure, notre intuition, notre 6ème sens. Tout le contraire du moi rationnel. Il fonctionne au ressenti et aux émotions.

C’est le maitre à bord ! Un maitre sans intelligence rationnelle mais doté d’une mémoire gigantesque. Toute notre histoire y est stockée. Et par histoire, j’entends la nôtre et celles dont on a hérité. Il sait tout et gère presque tout. C’est notre intelligence émotionnelle. Son rôle majeur, c’est de veiller à notre survie.

Et si je décidais de doubler mes revenus ?

Alors si on part de zéro, c’est sûr, ça va pas fonctionner.

Mais plus sérieusement, on va plutôt parler d’un objectif de revenu idéal. Et si ça te semble compliqué rien que d’y penser – compliqué dans le sens, je me sens pas trop bien, je préfère zapper et faire retomber le voile du déni – raison de plus pour t’y attarder en participant à ma prochaine “PAUSE-Café” pour en parler.

Laisse-moi ton email pour recevoir ton invitation et mes PROMOS (Possibilité de participation au GROUPE PILOTE de mon programme MES BLOCAGES INCONSCIENTS –Plus de détails à ce propos lors de notre prochaine PAUSE-Café).

Mais revenons à nos moutons.

Pourquoi j’ai pas envie de parler argent ?

Prenons l’exemple de cette waow women qui a décidé de doubler ses revenus et, pour qui, manque de bol, ça ne marche pas. 

Pourquoi ? Et bien, si la simple pensée de devoir «vendre» ou parler «argent» a le malheur de réveiller en elle un évènement du passé douloureux, autant vous dire que la sentence est sans appel. Son inconscient va immédiatement la faire passer en mode robot et plus moyen d’agir. Il n’a pas le choix. Pour lui, c’est une question de survie ! Et à ce jeu-là, c’est presque toujours lui qui gagne.

C’est d’ailleurs ce conflit intérieur qui transforme le plus performant des conseillers financiers, en incompétent hors pair quand il s’agit de gérer ses propres finances . Ceci dit, la sentence est la même pour tous les cœurs de métiers à commencer par les coachs ! Ce qui veut dire que l’on perd tous nos pouvoirs de coach quand on bascule dans l’émotion. Et oui, c’est comme ça !

Quand on sait ça, on est déjà à la moitié du chemin. Comprendre que c’est ce conflit intérieur qui est à la source de tous nos blocages et de la fameuse procrastination est essentiel.

Pourquoi ce conflit intérieur ?

Revenons à notre ‘waow woman’ qui rêve depuis longtemps de faire grandir sa petite entreprise. Elle a tout pour réussir; l’intelligence, le talent, la passion et pourtant, rien ne se passe et le temps continue à s’écouler. Elle sait que quelque chose cloche mais pas moyen de mettre le doigt dessus.

Et pourtant la réponse est simple, mais à sa décharge, son mental n’est pas à même d’y répondre. C’est du côté de l’inconscient que la réponse se trouve. Et quand on le laisse s’exprimer, il dit qu’il a peur. Et quand on creuse un peu plus, notre “waow women” prend rapidement conscience qu’elle est habitée par une peur inconsciente, profonde et incontrôlable du succès.

Mais pourquoi avoir peur du succès me diras-tu ?

Ça semble complètement insensé et illogique. Et ça l’est ! On continue donc de creuser et elle finit par comprendre pourquoi sa peur la tétanise.

“Pour réussir je dois travailler dur” et dur dans le sens “travailler sans répit et sans plaisir”.

C’est sa croyance. Et qu’importe si c’est vrai ou non, pour son inconscient, c’est l’information dont il dispose et c’est ce qui compte. Il va à partir de là faire en sorte que ça devienne la réalité de notre “waow woman”.

Elle va commencer à ressentir de l’angoisse, de la peur, beaucoup d’émotions. Elle va être mal ! Son mental va essayer de la raisonner mais la petite voie intérieure sera plus forte. Elle va lui murmurer en boucle: “Pourquoi courir après le succès si au final je finis par en devenir esclave ?” Elle va tant et si bien la torturer qu’agir deviendra quasi mission impossible pour elle !

Je reviendrai plus en détails sur le pouvoir de notre inconscient dans d’autres articles. Ici, je fais le choix délibéré de ne pas trop m’attarder sur le pourquoi du comment. On pourrait y passer des heures et ce n’est pas vraiment le propos. C’est d’ailleurs une des stratégies de notre inconscient pour nous empêcher d’agir.

Rester bloqué dans le mental est donc sans intérêt. C’est le ressenti qui nous intéresse. C’est là que tout se passe et c’est là que l’on peut agir. Alors que faire ?

Peut-on faire sauter ces verrous ? Peut-on cracker le code et reprogrammer notre inconscient ?

Et la réponse est oui ! Notre inconscient est très puissant certes mais nous avons le pouvoir de changer le programme et ça c’est encore plus puissant !

On dispose à présent d’une kyrielle d’outils pour nous libérer de nos croyances et de nos peurs : l’EFT (Emotional Freedom Technique), l’Hypnose, l’Ecriture, les Elixirs floraux et j’en passe. Tous travaillent sur notre inconscient et ont le pouvoir de transformer nos vies.

Il nous reste à faire le bon choix. Choisir entre rester bloqué toute notre vie dans ce fonctionnement inconscient à répéter les mêmes erreurs malgré nous.

Ou décider d’écouter nos peurs pour nous libérer de nos croyances et vivre pleinement notre vie en paix avec notre histoire. Ça vaudrait le coup d’essayer, non ?

PS : au fait, quand on fait l’impasse sur le travail des objectifs, c’est notre inconscient qui se charge de déterminer pour nous nos objectifs par défaut qui sont devine quoi: le niveau de réussite qui tu as atteint à ce jour à tous les niveaux; ton fameux plafond de verre.

Pour en savoir plus et me poser toutes tes questions, invite-toi à ma prochaine PAUSE-Café pour en parler.

Et n’oublie pas de me laisser ton email pour recevoir ton invitation et mes PROMOS (Possibilité de participation au GROUPE PILOTE de mon programme MES BLOCAGES INCONSCIENTS – Plus de détails lors de notre prochaine PAUSE-Café).

La balle est dans ton camp Clignement d'œil,